THÉÂTRES D’AVENIRS

THÉÂTRES D’AVENIRS

Flashbacks

Retour sur : Théâtres d’Avenirs

Une rencontre hybride et innovante

Le Théâtre de la Rencontre et ses partenaires allemand Jugendtheaterwerkstatt Spandau e.V. et espagnol ARAWAKE ont accompagné des jeunes artistes professionnels et amateurs pendant 5 jours de création hybride (en présentiel dans les trois pays et
interconnecté via les écrans avec les autres nationalités).

Trois pays, trois langues, une performance

En période de pandémie, le secteur artistique puise dans sa créativité et des formats innovants émergent pour créer ensemble malgré la distance, au-delà des frontières nationales et des différences culturelles. Trois groupes de jeunes artistes de France, d’Allemagne et d’Espagne se sont rencontrés respectivement à Bordeaux, Berlin et Burgos pour participer à des ateliers d’animations linguistiques et interculturels et de théâtre, pour créer un spectacle trinational commun.

Lorsque, au cours des animations linguistiques et des exercices vocaux, un chœur polyphonique et trilingue fait résonner la salle, lorsque tous les corps sont mis en mouvement simultanément, lorsque des esprits créatifs travaillent ensemble à une performance, alors les frontières entre présence et virtualité s’estompent. https://www.youtube.com/embed/Sarfye-oaRo?feature=oembed

Documentaire relatant tous les moments forts du projet pour garder en mémoire cette aventure inédite.

Entre réalité et virtualité

Les écrans semblent devenir invisibles, et pourtant ce sont aussi les possibilités techniques qui révèlent de nouvelles perspectives de création artistique. Écran vert, arrière-plans partagés, réglages des caméras et des micros, projections sur écran – les participant.e.s ont eu l’occasion d’expérimenter ces outils et de les intégrer à leur spectacle. Un va-et-vient entre les talents des jeunes et les effets numériques, une fusion de la réalité et de la virtualité.

Un dialogue artistique, enrichissant et complémentaire

Guidés et soutenus par des animat.rices.eurs linguistiques et des pédagogues de théâtre des trois nations, les jeunes artistes n’ont pas seulement élargi leurs horizons et appris à mieux connaître la langue et la culture des autres pays. Ils ont également entamé un véritable dialogue artistique, trinational. Les trois partenaires organisateurs du projet sont tous trois des structures artistiques, toutefois, avec des approches différentes et complémentaires en même temps : ARAWAKE, de Burgos (Espagne), qui possède une grande expertise en matière de décors en 3D et de marionnettes, le
Jugendtheaterwerkstatt Spandau e.V., de Berlin (Allemagne), qui est un lieu de rencontre et de culture créatif offrant de grands espaces d’expérimentation, et le Théâtre de la Rencontre, expert des spectacles vivants, exigeants et populaires avec un pôle de formation et de projets européens et internationaux. https://www.youtube.com/embed/JNGDS-oXcL4?feature=oembed

Replay : une captation de la performance finale des participant.e.s

Une performance inédite, forgée par les esprit créatifs

Chaque participant.e a apporté son propre talent et sa propre personnalité : de la performance théâtrale au rap allemand en passant par la poésie espagnole, la danse et la composition musicale, tout a été représenté et combiné pour créer un spectacle unique. Les artistes en herbe eux-mêmes ont été acteurs du projet et ont conçu leurs performances de manière autonome et libre au sein de groupes trinationaux. La performance finale, qui s’est
déroulée simultanément dans tous les pays, interconnectés par les écrans, a été diffusée en direct sur Facebook et a attiré des centaines de spectateurs enthousiastes.

Nous souhaitons remercier l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse d’avoir soutenu et rendu ce projet possible. Nous souhaitons aussi remercier nos partenaires allemand Jugendtheaterwerkstatt Spandau e.V. et espagnol ARAWAKE.

Et toi ? Désenchanté.e ou réenchanté.e ?

Et toi ? Désenchanté.e ou réenchanté.e ?

Flashbacks

Webinaire #1

Retour sur : Et toi ? Désenchanté.e ou réenchanté.e ?

« Non seulement c’est difficile d’avoir 20 ans en 2020, mais c’est toujours difficile d’avoir 20 ans » (Boris Vallaud).

A l’occasion de la publication le 25 mars 2021 de l’ouvrage « Générations Désenchantées ? », le Théâtre de la Rencontre a proposé le lundi 12 avril un webinaire engagé inédit. L’objectif était de se retrouver afin d’échanger et de décrypter la relation qu’entretiennent aujourd’hui les jeunes avec la politique.

Les mots phares : Jeunesse et Politique

Quatre invités de quatre horizons différents étaient présents pour répondre à toutes les interrogations du public :

–       Vincent Tiberj, sociologue, professeur des universités, chercheur à Sciences Po Bordeaux et co-auteur de Générations désenchantées ?
–       Boris Vallaud, député socialiste des Landes et porte-parole du Parti Socialiste
–       Nathalie Lanzi, vice-présidente de la région Nouvelle-Aquitaine en charge de la jeunesse, de la culture, du sport et du patrimoine.
–       Sina XX, artiste parisien reconnu et directeur artistique du collectif Subtyl

Abstention, défiance à l’égard du personnel politique, affaiblissement des allégeances partisanes: autant de sujets qui ont été abordés lors de ce webinaire.

Nous avons interrogé avec nos quatre invités la nature de la relation entre les nouvelles générations et la vie politique, dans un contexte de fragilisation apparente de la confiance des jeunes dans leurs institutions démocratiques.

« La seule chose qui, à mon avis, peut sauver et accompagner notre jeunesse, c’est la notion d’engagement » Nathalie Lanzi

La question de l’engagement a été abordée. Une autre citoyenneté est aujourd’hui en train de se développer, de nouvelles formes d’actions politiques se construisent, grâce aux réseaux sociaux, aux manifestations pour le climat

« Les jeunes ne votent plus. Ils vont participer d’une autre façon: par la manifestation, la pétition, boycotte (…) Il y a une demande forte pour un nouveau type de démocratie, plus inclusive, plus horizontale » Vincent Tiberj

Mais est-ce que toute la jeunesse est concernée et mobilisée de cette façon ? Quid des jeunesses de banlieues et du milieu rural ? La question des inégalités sociales et territoriales face au politique était ainsi sous-jacente aux discussions.

Oscillation entre désenchantement politique et ré-enchantement démocratique des nouvelles générations.

« La première crise à identifier, c’est une crise de confiance (…) Et quand on a pas confiance en un système, le premier réflexe c’est de le quitter. » Sina XX

« Je ne pense pas que désenchanté.e ça veut dire désengagé.e (…) Notre génération considère les enjeux à un niveau global et non pas local ou national » Sina XX

« Réenchanter la politique ça passe d’abord par dire on a perdu le contrôle et donc on va le reprendre » Boris Vallaud https://www.youtube.com/embed/1u_C0pZV_vk?feature=oembed

Replay du webinaire organisée par le Théâtre de la Rencontre et Damien Thomas, apporteur d’idées culturelles.

La question a également été posée directement au public à l’aide d’un sondage, commenté ensuite en direct par les invités : 

  • Est-ce que la politique t’intéresse ?
  • Pour toi, le vote est un devoir et un droit 
  • As-tu confiance dans les partis politiques ?
  • Qu’est-ce qui te semble le plus efficace : aller voter, manifester, agir dans une association ?

Le format interactif a permis à chacun de prendre la parole et surtout de se sentir écouter. Les échanges étaient très enrichissants permettant d’aller à contre-courant des idées reçues sur la jeunesse. Mathis Commere, jeune engagé dans les réseaux politiques, a notamment pris la parole en exposant son point de vue.

Les retours sur l’événement ont été très positifs. Nombre de jeunes se sont retrouvés dans le discours de Sina ou de Mathis.

Témoignages

« En tant que jeune engagée dans la vie associative de Bordeaux, ce webinaire m’a beaucoup apporté ! » (Noémie)

« Il y a le sentiment que les politiques sont complètement déconnectés de notre réalité malheureusement » (Corentin)

« C’est exactement ça, que l’on soit jeune ou pas, la plupart ont plus du tout confiance dans les politiques et pensent vraiment que RIEN en politique ne changera leurs vies en ‘bien’ » (Irène)

Je me permets de vous solliciter en réaction au webinaire que vous avez organisé autour du sujet de la “jeunesse”. Il est vraiment très pertinent car je fais partie de cette jeunesse vaillante. C’est-à-dire qui a dû conjuguer travail à temps partiels et des études supérieures rudes. En bref, comme l’un de vos intervenants l’a très bien exprimé, je parle de cette jeunesse “qui a du en baver pour s’en sortir’ (…).ce débat fait écho au panorama actuel que mes camarades étudiants et jeunes travailleurs, artistes, vivons, c’est vraiment très rude”. (Marianne)

Remerciements

Merci aux quatre invités pour leurs interventions franches et leur regard sur ce sujet. Merci au public d’avoir répondu présent et d’avoir inondé le tchat de propositions et d’idées si enrichissantes. La fierté tirée du succès de ce premier événement, nous incite ensuite à vouloir pérenniser ces rencontres. Nous nous retrouverons alors plus tard, en présentiel on espère, pour discuter d’un autre sujet sociétal qui nous tient à cœur.

ELEFTHERIA KULTUR JEUNESSE

ELEFTHERIA KULTUR JEUNESSE

Flashbacks

Eleftheria Kultur Jeunesse

Retour sur : LIBERTÉ CULTURE JEUNESSE

Rückblick : FREIHEIT KULTUR JUGEND

Et si nous nous rencontrions ?

Was, wenn wir uns treffen würden?

Pendant 6 jours, le Théâtre de la Rencontre et ses partenaires allemand Zukunst Berlin et grec K.N.A.P Hermès ont accompagné des jeunes dans une aventure digitale franco-allemand-grecque.

Sechs Tage lang begleitete das Théâtre de la Rencontre mit seinem deutschen Partner Zukunst Berlin und dem griechischen Partner K.N.A.P Hermès junge Menschen auf einem deutsch-französisch-griechischen digitalen Abenteuer.

Et si nous n’étions pas si différents après tout ?

Was, wenn wir doch nicht so unterschiedlich wären?

Des jeunes de France, d’Allemagne et de Grèce se sont invités dans leurs réalités respectives via les écrans. Ensemble, la frustration du quotidien, de la pandémie a été dissipée. Les jeunes sont sortis dans les rues de leur quartier et ont photographié des endroits surprenants et émouvants. Comme à travers une fenêtre sur la vie des autres, les participant.e.s ont pu s’immerger ainsi dans d’autres pays malgré la distance.

Junge Menschen aus Frankreich, Deutschland und Griechenland luden sich über die Bildschirme in ihre jeweiligen Realitäten ein. Gemeinsam wurde die Frustration des Pandemie-Alltags vertrieben. Die jungen Menschen gingen nach draußen, zogen durch die Straßen ihrer Stadtteile und fotografierten überraschende und bewegende Orte. Wie durch ein Fenster in das Leben der anderen konnten die TeilnehmerInnen somit trotz der Entfernung in andere Länder eintauchen.

Lorsque l’on partage ses rêves et ses désirs et que l’on peut être emmené à travers le regard de l’autre dans un pays étranger, il devient alors évident que les obstacles linguistiques et culturels peuvent être facilement surmontés.

Wenn man seine Träume und Sehnsüchte teilt und sich durch die Augen eines anderen in ein fremdes Land versetzen lässt, wird deutlich, dass sprachliche und kulturelle Hürden leicht zu überwinden sind. https://www.youtube.com/embed/g1IKB2ntcTM?feature=oembed

Documentaire relatant tous les moments forts du projet pour garder en mémoire cette aventure inédite.
Dokumentarfilm, der alle Höhepunkte des Projekts nacherzählt, um dieses beispiellose Abenteuer in Erinnerung zu behalten.

Et si nous nous comprenions tous ?

Was, wenn wir uns alle gegenseitig verstehen würden?

Au cours des nombreuses animations linguistiques et des jeux coopératifs, les jeunes ont appris les uns des autres et au fil du temps ont échangé aussi naturellement que si nous parlions tous la même langue. Et peut-être est-ce exactement ce dont nous avons besoin en ces temps difficiles : le sentiment et la certitude que nous avons des rêves communs.

Bei zahlreichen Sprachanimationen und kooperativen Spielen lernten die TeilnehmerInnen voneinander und tauschten sich mit der Zeit so selbstverständlich aus, als ob sie alle die gleiche Sprache sprechen würden. Und vielleicht ist es genau das, was wir in diesen schwierigen Zeiten brauchen: das Gefühl und die Gewissheit, dass wir gemeinsame Träume haben.

Et si le monde continuait à tourner après tout ?

Was, wenn sich die Welt doch weiterdreht?

Les écrans sont un lieu privilégié pour débattre et échanger des idées, et ce sentiment de pouvoir participer et partager revient dans nos salons. Dans le cadre de nombreux débats et ateliers créatifs, les jeunes se sont confrontés à eux-mêmes, à d’autres cultures et à des sujets pertinents pour l’avenir avec un naturel impressionnant.

Über die Bildschirme entstand ein gemeinsamer Ort zum Debattieren und Ideen austauschen. Das Gefühl sich mitteilen zu können und mit anderen zu teilen kehrte in die Wohnzimmer zurück. In zahlreichen Debatten und kreativen Workshops setzten sich die jungen Menschen mit beeindruckender Selbstverständlichkeit mit sich selbst, anderen Kulturen und relevanten Zukunftsthemen auseinander. https://www.youtube.com/embed/cmplWH9RU-E?feature=oembed

Une captation des voix des jeunes français.e.s, allemand.e.s et grec.que.s.

Eine Aufzeichnung der Stimmen von Jugendlichen aus Frankreich, Deutschland und Griechenland.

Et si nous élevions nos voix ensemble ?

Was, wenn wir gemeinsam unsere Stimmen erheben würden?

De manière ludique et toujours soutenus par une équipe d’animation trilingue, ils.elles ont raconté des histoires, ils.elles ont dansé ensemble, voyagé virtuellement en France, en Allemagne et en Grèce, échangé leurs craintes et leurs rêves et, enfin, jeté un regard commun vers l’avenir. L’écologie, la paix et la numérisation touchent le cœur des jeunes. A l’issue de la rencontre trinationale, des spectacles humoristiques autour de ces thèmes ont été créés. Tous les jeunes participant.e.s ont laissé leur empreinte et ont ainsi tracé ensemble un chemin vers la liberté, la culture et la jeunesse.

Auf spielerische Art und Weise und immer unterstützt von einem dreisprachigen Animationsteam erzählten sie Geschichten, tanzten gemeinsam, reisten virtuell durch Frankreich, Deutschland und Griechenland, tauschten sich über ihre Ängste und Träume aus und schauten schließlich gemeinsam in die Zukunft. Ökologie, Frieden und Digitalisierung gehörten zu den Themen, die die Herzen der jungen Menschen berühren. Zum Abschluss des trinationalen Treffens wurden humorvolle Darbietungen rund um diese Themen erstellt. Alle TeilnehmerInnen, haben ihre Spuren hinterlassen und haben so gemeinsam einen Weg in Richtung Freiheit, Kultur und Jugend gezeichnet.

Nous souhaitons remercier l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse d’avoir soutenu et rendu ce projet possible. Nous souhaitons aussi remercier nos partenaires allemand Zukunst Berlin et grec K.N.A.P Hermès.

Wir danken dem Deutsch-Französischen Jugendwerk für die Unterstützung und Ermöglichung dieses Projekts. Wir möchten uns auch bei unserem deutschen Partner Zukunst Berlin und unserem griechischen Partner K.N.A.P Hermès bedanken.