Webinaire #1

Retour sur : Et toi ? Désenchanté.e ou réenchanté.e ?

« Non seulement c’est difficile d’avoir 20 ans en 2020, mais c’est toujours difficile d’avoir 20 ans » (Boris Vallaud).

A l’occasion de la publication le 25 mars 2021 de l’ouvrage « Générations Désenchantées ? », le Théâtre de la Rencontre a proposé le lundi 12 avril un webinaire engagé inédit. L’objectif était de se retrouver afin d’échanger et de décrypter la relation qu’entretiennent aujourd’hui les jeunes avec la politique.

Les mots phares : Jeunesse et Politique

Quatre invités de quatre horizons différents étaient présents pour répondre à toutes les interrogations du public :

–       Vincent Tiberj, sociologue, professeur des universités, chercheur à Sciences Po Bordeaux et co-auteur de Générations désenchantées ?
–       Boris Vallaud, député socialiste des Landes et porte-parole du Parti Socialiste
–       Nathalie Lanzi, vice-présidente de la région Nouvelle-Aquitaine en charge de la jeunesse, de la culture, du sport et du patrimoine.
–       Sina XX, artiste parisien reconnu et directeur artistique du collectif Subtyl

Abstention, défiance à l’égard du personnel politique, affaiblissement des allégeances partisanes: autant de sujets qui ont été abordés lors de ce webinaire.

Nous avons interrogé avec nos quatre invités la nature de la relation entre les nouvelles générations et la vie politique, dans un contexte de fragilisation apparente de la confiance des jeunes dans leurs institutions démocratiques.

« La seule chose qui, à mon avis, peut sauver et accompagner notre jeunesse, c’est la notion d’engagement » Nathalie Lanzi

La question de l’engagement a été abordée. Une autre citoyenneté est aujourd’hui en train de se développer, de nouvelles formes d’actions politiques se construisent, grâce aux réseaux sociaux, aux manifestations pour le climat

« Les jeunes ne votent plus. Ils vont participer d’une autre façon: par la manifestation, la pétition, boycotte (…) Il y a une demande forte pour un nouveau type de démocratie, plus inclusive, plus horizontale » Vincent Tiberj

Mais est-ce que toute la jeunesse est concernée et mobilisée de cette façon ? Quid des jeunesses de banlieues et du milieu rural ? La question des inégalités sociales et territoriales face au politique était ainsi sous-jacente aux discussions.

Oscillation entre désenchantement politique et ré-enchantement démocratique des nouvelles générations.

« La première crise à identifier, c’est une crise de confiance (…) Et quand on a pas confiance en un système, le premier réflexe c’est de le quitter. » Sina XX

« Je ne pense pas que désenchanté.e ça veut dire désengagé.e (…) Notre génération considère les enjeux à un niveau global et non pas local ou national » Sina XX

« Réenchanter la politique ça passe d’abord par dire on a perdu le contrôle et donc on va le reprendre » Boris Vallaud

Replay du webinaire organisée par le Théâtre de la Rencontre et Damien Thomas, apporteur d’idées culturelles.

La question a également été posée directement au public à l’aide d’un sondage, commenté ensuite en direct par les invités : 

  • Est-ce que la politique t’intéresse ?
  • Pour toi, le vote est un devoir et un droit 
  • As-tu confiance dans les partis politiques ?
  • Qu’est-ce qui te semble le plus efficace : aller voter, manifester, agir dans une association ?

Le format interactif a permis à chacun de prendre la parole et surtout de se sentir écouter. Les échanges étaient très enrichissants permettant d’aller à contre-courant des idées reçues sur la jeunesse. Mathis Commere, jeune engagé dans les réseaux politiques, a notamment pris la parole en exposant son point de vue.

Les retours sur l’événement ont été très positifs. Nombre de jeunes se sont retrouvés dans le discours de Sina ou de Mathis.

Témoignages

« En tant que jeune engagée dans la vie associative de Bordeaux, ce webinaire m’a beaucoup apporté ! » (Noémie)

« Il y a le sentiment que les politiques sont complètement déconnectés de notre réalité malheureusement » (Corentin)

« C’est exactement ça, que l’on soit jeune ou pas, la plupart ont plus du tout confiance dans les politiques et pensent vraiment que RIEN en politique ne changera leurs vies en ‘bien’ » (Irène)

Je me permets de vous solliciter en réaction au webinaire que vous avez organisé autour du sujet de la “jeunesse”. Il est vraiment très pertinent car je fais partie de cette jeunesse vaillante. C’est-à-dire qui a dû conjuguer travail à temps partiels et des études supérieures rudes. En bref, comme l’un de vos intervenants l’a très bien exprimé, je parle de cette jeunesse “qui a du en baver pour s’en sortir’ (…).ce débat fait écho au panorama actuel que mes camarades étudiants et jeunes travailleurs, artistes, vivons, c’est vraiment très rude”. (Marianne)

Remerciements

Merci aux quatre invités pour leurs interventions franches et leur regard sur ce sujet. Merci au public d’avoir répondu présent et d’avoir inondé le tchat de propositions et d’idées si enrichissantes. La fierté tirée du succès de ce premier événement, nous incite ensuite à vouloir pérenniser ces rencontres. Nous nous retrouverons alors plus tard, en présentiel on espère, pour discuter d’un autre sujet sociétal qui nous tient à cœur.